Le Derby de la Meije – la course hors-piste ultime

Allez, un article rafraîchissant en ce mois de juin 😉

Le Derby de la Meije

Bienvenue à La Grave dans les Alpes françaises pour le 30ème anniversaire du  » Derby de la Meije « , un événement légendaire pour les amateurs de freeride qui osent faire du hors-piste.

LE DERBY DE LA MEIJE a fêté ses 30ans le 6 Avril dernier.

En cette magnifique journée les 800 concurrents au départ, représentant 27 nations se sont lancés dans les Vallons de la Meije à la recherche d’un podium ou pour le plaisir de partager ces moments conviviaux entre passionnés de la glisse. Le temps scratch général à été remporté en 6:05:79 par Charly Rolland alors que Jacky a dévalé les Vallons en presque 3 heures

BRAVO à tous et particulièrement aux bénévoles, pisteurs et partenaires qui une fois de plus ont su se mobiliser pour la réussite de ce 30ème Derby

ski alpin meije

Un seul téléphérique conduit les freeriders près de la pointe de la montagne de Meije, où ils débarquent sur une zone hors-piste et non-pilotée. C’est d’ici que chacun est libre de choisir sa «ligne», de dessiner sa «course»; il n’y a pas de cours.

Près de 900 personnes venues de 27 pays différents sont venues s’emparer des vallées de la Meije sous un soleil radieux et une neige exceptionnelle.

L’objectif des coureurs – que ce soit le ski alpin, le snowboard ou l’utilisation d’objets de fortune – est de frapper les 1500 mètres verticaux le plus rapidement possible. Le freerider le plus rapide s’est envolé en moins de sept minutes, tandis que le finaliste a bouclé près de trois heures.

Le Derby, avec un budget de seulement 120 000 €, est également une fête festive, où certains ont pris les pistes déguisées en moutons, super-héros, la Tour Eiffel ou des bougies.

Dans les 30 ans d’histoire de la course, un seul a été annulé. Cette année, comme les précédentes, le Derby a eu sa part de chutes – mais jamais un gros accident.

Comme chaque année, les organisateurs de Derby ont été contraints d’attendre jusqu’au dernier moment pour verdir les conditions météorologiques, donnant aux freeriders sauvages la possibilité de plonger sur la Meije.

Ce contenu a été publié dans Ski par Mary. Mettez-le en favori avec son permalien.